46 suspensions du permis de conduire en mars 2018

Dans chaque département, le préfet peut décider de suspendre le permis de conduire d'un individu pour une durée qui n'excède pas un an soit pour des raisons médicales, soit après la constatation d'une infraction grave au Code de la route.


Il s'agit d'une mesure administrative de sûreté, visant à écarter momentanément de la route un conducteur dont le comportement est considéré comme dangereux et éviter, ainsi, qu'il ne commette de nouvelles infractions.


En mars 2018, le nombre de permis de conduire suspendus par la préfecture du Lot est de 46 :

  • 9 pour la vitesse,
  • 14 pour l'alcool,
  • 23 pour les stupéfiants.