Sarrazac est une commune française du canton de Martel, arrondissement de Gourdon dans le nord du département du Lot en région Midi-Pyrénées. La commune de près de 640 habitants a intégré, au premier janvier 2015, la communauté de communes « Causses et Vallée de la Dordogne (CAUVALDOR) » qui est née de la fusion de six Etablissements Publics de Coopération Intercommunales (EPCI) dont celui du Pays de Martel.

La commune est située dans l’ancienne province française du Quercy, territoire occupé jadis par le peuple gaulois des Cadurques et sous l’influence de l’évêché de Cahors. Elle a une superficie de 1838 hectares, le point le plus bas est situé à 132m et le point culminant de la commune est à 342m d’altitude.

Le bâti sur la commune est essentiellement constitué par deux bourgs (Sarrazac et l’Hôpital Saint-Jean) et par de nombreux hameaux disséminés sur l’ensemble de son territoire. 

La Mairie et les classes primaires du cycle 1, CP et CE1 sont dans le bourg de Sarrazac. L’agence postale communale, la salle polyvalente et les classes primaires du cycle 2, CE2, CM1 et CM2 sont à l’Hôpital Saint-Jean. Les classes maternelles sont à Cazillac. Sarrazac est limitrophe des communes suivantes : Turenne, au nord, Cressensac à l’ouest, Cuzance au sud-ouest, Cazillac au sud et Cavagnac à l’est. La circulation routière s’organise autour de quatre routes départementales :

 

  • La D87 va de l’ouest (Cressensac) vers l’est (D820 dans la vallée de la Tourmente) en traversant l’HSJ,
  • La D23 va du nord (Turenne) vers le sud en direction de Martel en traversant l’HSJ,
  • La D33 va de l’ouest (Cuzance) vers le bourg de Sarrazac en traversant l’HSJ,
  • La D100 va du nord (gare de Turenne) vers le sud (Cazillac) en passant par le bourg de Sarrazac.

 

Les gares SNCF les plus proches se situent à Saint-Denis près Martel  (14km) et Brive la Gaillarde en Corrèze (24km). L’aéroport de Brive-vallée de la Dordogne, près de Nespouls, est à 10km.

La commune se situe sur trois types de sol : causse de Martel, vallées de la Tourmente et de la Merlette et entre, des terres dont la structure s’apparente au Limargue :

 

  • Le sous-sol du causse est constitué principalement par des calcaires et des dolomies du Jurassique moyen et supérieur qui supportent localement des formations superficielles tertiaires. Lors des glaciations, les gels et dégels successifs ont grossièrement concassé une épaisseur de calcaire plus ou moins grande,
  • La Tourmente et le ruisseau de la Merlette, son affluent, qui alimentent la Dordogne, ont entaillé profondément les coteaux argileux calcaires et les marnes ; ils constituent aujourd’hui une large vallée d’alluvions,
  • Entre les deux, on trouve une petite zone, extension du Limargue, constituée de sédiments du Lias : marnes imperméables et calcaire gréseux. Ces dépôts alluviaux se mêlent aux argiles de décalcification des calcaires et forment des sols argilo-marneux épais, souvent fertiles et résistants à la sécheresse.

 

Le climat de la commune est plutôt de type océanique avec une tendance continentale. De ce fait, les hivers sont généralement froids et pluvieux et les étés sont relativement chauds à tendances orageuses.