Le prix de l’eau assainie revu à la baisse (04/10/2014)

Il y a quelques jours une réunion d’information à la demande des habitants du bourg de Sarrazac avait permis au Maire d’expliquer la démarche entreprise pour réaliser l’assainissement ainsi que le montant des différentes contributions nécessaires pour équilibrer ce budget spécifique. Dans la discussion qui s’était engagée, il avait été demandé au Maire de trouver une solution pour baisser le prix de l’eau assainie en proposant, en particulier, une négociation avec le syndicat intercommunal et la SAUR.

Samedi 04 octobre, les habitants étaient à nouveau réunis. En préambule, le Maire de la commune a rappelé que tous les élus avaient été sensibles aux demandes des habitants et qu’il voulait leur faire des propositions qui devront toutefois être validées par le prochain conseil municipal du 11 octobre pour être entérinées.

Une démarche vers le syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable de Cressensac - Sarrazac et la SAUR a été entreprise afin de sensibiliser ces deux organismes au coût important du m3 d’eau potable et, de ce fait, essayer de négocier un prix moindre.

Par ailleurs, une étude plus précise a permis d’affiner la consommation réelle des habitants de ces six derniers mois. Initialement le montant choisi pour le calcul du budget avait été de 80m3, mais la réalité montre que ce chiffre est plus proche de 100m3.

D’autre part le budget pour le fonctionnement des stations a été revu à la baisse et ramené à 2000 euros annuels.

Ces deux propositions ont pour conséquence une baisse du prix du m3 d’eau assainie qui sera désormais de 2,05 € au lieu de 2,50 €pour un abonnement annuel fixé à 152 € au lieu de 190€ initialement. La taxe de raccordement restant à 1350 euros.

Pour équilibrer ce budget et de ce fait pouvoir rembourser les prêts contractés, il est indispensable que tous ceux qui sont raccordables se raccordent dès que possible.

Dans un souci d’équité, vis-à-vis des deux bourgs, ces nouveaux tarifs seront appliqués avec effet rétroactif au 01 janvier 2014. Une régularisation sera effectuée sur les prochaines factures. 

Le Maire a tenu a précisé aussi qu’en cas de déséquilibre budgétaire à partir de 2017, les deux variables d’ajustement seront : le prix de l’eau assainie et l’abonnement annuel. Il n’y aura pas d’augmentation annuelle systématique. La mairie propose également de faire des points réguliers sur l’équilibre budgétaire de l’assainissement.

Le principal souci de l’équipe municipale est d’être à l’écoute de ses habitants. Pour chaque problème, une solution doit et sera trouvée pour que nous continuions de vivre dans notre village en toute sérénité.