Repas des aînés organisé par le CCAS - Samedi 17 janvier 2015

Le mot du Maire
Le mot du Maire
La salle polyvalente bien remplie
La salle polyvalente bien remplie
Repas 2015 des aînés organisé par le CCAS
Repas 2015 des aînés organisé par le CCAS
Repas 2015 des aînés organisé par le CCAS
Repas 2015 des aînés organisé par le CCAS

Le traditionnel repas de la nouvelle année pour les aînés de la commune, organisé par le Centre communal d’action sociale (CCAS) a eu lieu, samedi 17 janvier 2015.

Une soixantaine de convives ont écouté attentivement le mot de bienvenu du Maire qui a commencé son intervention en présentant ses vœux avec une pensée pour ceux qui sont absents, alités ou retenus comme par exemple Robert Tassain, l’ancien Maire.

 Habib Fenni a ensuite présenté les membres du CCAS : quatre personnes de la commune : Mesdames, Chatras, Lajournade, Deschamps et Mourigal et quatre membres du Conseil municipal : J-M Savignac, I. Maigne, A. Chaumeil et C. Sarralié.

Il a tenu a féliciter les nouveaux qui ont rejoint le club des plus de 70 ans.

Ensuite, il a rappelé les projets de la commune. 

Le choix de regrouper les écoles a été décidé par l’Etat et les instances académiques et il fera avec le Conseil municipal tout pour conserver l’école sur notre commune. Un mot fut consacré à l’assainissement et surtout à la mauvaise qualité du revêtement dans la traversée du bourg de l’Hôpital Saint-Jean. Un premier enrobé sera effectué au printemps et la couche définitive sera finalisée au début de l’été. L’embellissement du village va se poursuivre par la mise en place de nouveaux luminaires et le retrait dans quelques mois de tous les poteaux EDF et Télécom dans le village. 

Autre sujet important pour toutes les communes de France dont Sarrazac, la baisse significative des dotations s’élevant à 20 000 euros par an, ce qui va obliger le Conseil municipal à faire des économies dans le fonctionnement et des choix judicieux dans les investissements.

Il a aussi tenu à préciser que comme élu à la nouvelle communauté de communes « Cauvaldor », il soutiendrait le fait qu’il n’y a aucune raison de remettre sur la table le dossier sur la voie d’avenir et que les décisions d’octobre 2013 doivent être appliquées.

Les participants ont ensuite dégusté et apprécié l’excellent déjeuner préparé par le restaurant « La Bonne Famille » dans une ambiance chaleureuse.