REPAS DES AÎNÉS ORGANISÉ PAR LE CCAS - 21 JANVIER 2017

Moment convivial de retrouvailles
Moment convivial de retrouvailles
Lors du repas
Lors du repas
Repas du CCAS 2017
Repas du CCAS 2017
Vue d'ensemble du repas du CCAS 2017
Vue d'ensemble du repas du CCAS 2017

Le repas annuel du Centre communal d’action sociale (CCAS) organisé pour les aînés de la commune est le rendez-vous important et festif de tous les anciens. En ce samedi 21 janvier 2017, le Maire Habib Fenni et les membres du CCAS ont accueilli une quarantaine de convives. Le Maire a tout d'abord remercié chaleureusement l’assemblée d’avoir répondu à son invitation et il a eu une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés ces derniers mois et en particulier pour sa voisine Dédée Maigne.

 

Il a informé les aînés présents que 38 paniers garnis avaient été livrés à toutes les personnes qui ne pouvaient pas se déplacer en faisant remarquer que ce nombre s’accroissait chaque année. Ce panier garni au-delà sa composition est une marque d’attention du CCAS et de la commune à toutes ces personnes souvent isolées et gênées pour se déplacer. Comme il l’avait fait la veille lors des vœux à la population il a rappelé le dynamisme de la commune, en citant les événements les plus significatifs qui ont marqué 2016.

 

Le Conseil municipal est très sensible à toutes les bonnes volontés qui viennent régulièrement donner un coup de main au montage et à la remise en ordre à l’issue d’un événement que ce soit nos grandes animations que sont la foire aux truffes le deuxième dimanche de janvier ou le marché gourmand du 14 août ou des animations plus modestes mais non dépourvue de convivialité et d’intérêt.

 

Malgré la baisse des dotations de l’Etat, la commune doit faire face à la réfection du toit de l’épicerie communale qui s’est énormément dégradé et qu’il est nécessaire de refaire.

 

H. Fenni a informé l’assemblée des anciens d’une idée qui commence à faire son chemin : le rassemblement des communes de Gignac, Cressensac et Sarrazac. Aujourd’hui une réflexion est en cours et dans les prochains jours les trois conseils municipaux vont se réunir pour voir ce qu’il est possible de faire ensemble ou pas. Mutualiser les moyens qu’ils soient administratifs ou matériels est devenu une évidence. Il faut savoir que se regrouper est actuellement une démarche volontaire des communes mais dans les années à venir il est fort probable que cela soit imposé par l’Etat.

 

En septembre, la commune s’est associé à celle de Cressensac pour créer un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) après trente années de RPI avec Cazillac. Parmi les investissements, Il est envisagé l’achat d’un petit tracteur en commun avec Cressensac afin de réduire les couts et d’optimiser le fonctionnement de ce moyen. Force est de constater que la commune n’a plus les moyens de procéder seule a de gros investissements.

 

M. le Maire a terminé son allocution par un remerciement très appuyé à toute l’équipe de la « Bonne Famille », le restaurant du bourg de Sarrazac : Chantal, Michel, Stéphanie et Jean-Baptiste ont préparé un délicieux repas qui a ravi toutes les papilles présentes.

Bonne année, bonne santé à toutes et à tous ont été les derniers mots de l’allocution du premier magistrat de la commune.

 

Ce repas est un moment privilégié où chacun a pu discuter avec des personnes qu’il ne voit pas tous les jours. Une journée qui s'est évidemment déroulée dans la joie et la bonne humeur avant de se terminer par quelques pas de danse au son d’une musique préparée par Monsieur Paul.