Commémoration du 19 mars 1962 (2015)

Messieurs Savignac, Fenni, Roussel et Leymarie
Messieurs Savignac, Fenni, Roussel et Leymarie
Dépôt de gerbe par Monsieur le Maire et M. Roussel
Dépôt de gerbe par Monsieur le Maire et M. Roussel
Discours du maire
Discours du maire

Jeudi 19 mars 2015 à 17h30, au Square du Souvenir de L’Hôpital Saint-Jean, s’est déroulée la commémoration du 19 mars 1962. Cette journée rappelle le cessez-le-feu entre la France et l'Algérie dans le cadre des accords d'Évian. Ces accords sont le résultat de négociations entre les représentants de la France et du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) durant la guerre d'Algérie.

Ils ont été signés le 18 mars 1962 à Évian-les-Bains (Haute-Savoie) et se traduisent immédiatement par un cessez-le-feu applicable sur tout le territoire algérien. Ils furent approuvés, lors du référendum du 8 avril 1962, par 91 % des votants de France métropolitaine.

Le Maire de la commune, Habib Fenni, a commencé son discours par un hommage à Fernand Albert Jaubertou disparu il y a quelques jours et assidu des commémorations.

Il a ensuite évoqué le devoir de mémoire qui doit être perpétué sur la commune afin que les jeunes générations n’oublient pas. Il a rendu hommage aux soldats et rappelés les circonstances du cessez le feu sans oublier les violences qui ont perdurées au-delà du 19 mars 1961. 27 000 français et de 250 000 à 400 000 algériens ont été tués dans ce conflit.

Le cessez-le-feu  fut un espoir de paix initiateur d’une démarche de réconciliation entre les deux peuples et cette journée du souvenir en est une preuve même si elle a longtemps été occultée. Habib Fenni a  remercié  les Anciens combattants présents : M. Roussel et M. Leymarie, le porte drapeau.

Après le discours du Maire, le Premier adjoint a lu le message du Secrétaire d’Etat aux Anciens combattants.

Une minute de silence a été observée par tous les participants avant d’entendre l’hymne national qui a conclu cette commémoration.

L'assistance présente
L'assistance présente
Les habitants aux rendez vous
Les habitants aux rendez vous