Le Maire accueille les habitants
Le Maire accueille les habitants
Présentation du budget et des projets communaux
Présentation du budget et des projets communaux
Le Maire entouré de deux adjoints répondent aux habitants
Le Maire entouré de deux adjoints répondent aux habitants
Une assistance nombreuse
Une assistance nombreuse
Un public à l'écoute
Un public à l'écoute

La Mairie de Sarrazac a organisé après une année de mandature une réunion publique. Nous avons rencontré le maire Habib Fenni.

Pourquoi une réunion publique sur votre commune ?

Je pense que les élus se doivent d’aller périodiquement devant leurs électeurs afin de présenter la situation communale. Le monde change et nous devons impliquer davantage les citoyens aux décisions qui les concernent. Ceci évitera les discours simplistes sur l’inefficacité des  hommes et des femmes politiques.

 

Sur Sarrazac, alors ?

J’ai tenté avec mes adjoints de présenter les principaux choix du conseil municipal. Les impôts cette année ne progresseront pas du fait ni de la commune ni de notre nouvelle communauté de communes CAUVALDOR. La mise en place de l’assainissement communal sur l’Hôpital saint jean est déjà très lourd financièrement pour les habitants donc cette année : 0 % d’augmentation des impôts locaux.

 

Et après, au cours du mandat ?

Les baisses des dotations de l’Etat ne nous permettront pas de garder cette ligne fiscale. Nous augmenterons, dès 2016, les impôts mais cette information est expliquée aux habitants dans la plus grande transparence. En 2015, nous installons un nouvel éclairage public avec l’enfouissement de toutes les lignes électriques et téléphoniques.

 

Quels sont les principaux dossiers qui inquiètent les habitants de votre commune ?

La fermeture de la boulangerie est vécue comme une grande perte pour les habitants. La baisse de fréquentation depuis plus de 4 ans n’a pas permis au boulanger de se maintenir. Les habitudes ont changé et pourtant tout le monde s’accorde sur la nécessité d’avoir un commerce de proximité. Nous allons tenter de retrouver un boulanger ou de mettre un dépôt de pains.

 

Et les écoles ?

Là aussi, nous sommes confrontés aux choix de l’inspection académique de regrouper les écoles. Un nouveau périmètre avec Cressensac est en cours de réflexion. J’espère que cela aboutira au maintien de notre projet de construction d’école initié depuis plus de trois ans.

 

Renouvellerez-vous ce type de présentation ?

Le débat avec les habitants est devenu indispensable pour une gestion éclairée et partagée de la commune. De prochains rendez vous d’étapes seront organisés à mi mandat et en fin de mandat, une manière simple de respecter les habitants et de sentir réellement le pouls du village.