Rallye Castine Terre d’Occitanie 2018

De nombreuses personnes s'étaient regroupées tout au long du parcours du rallye
De nombreuses personnes s'étaient regroupées tout au long du parcours du rallye
Lionel Baud et Fabien Craen sur une Citroën DS3 WRC
Lionel Baud et Fabien Craen sur une Citroën DS3 WRC

Le Rallye Castine Terre d’Occitanie 2018 s’est disputé du 4 au 6 Mai 2018 autour de Saint-Céré dans le Lot.  Ce rallye est organisé par l’ASA Castine et l’Ecurie des 1000 Tours. Cette deuxième manche du championnat de France des rallyes Terre était doublée par une édition VHC (véhicule historique de compétition).

Le Rallye Castine Terre d’Occitanie représente un parcours total « hors reconnaissances de : 425 km. Il est divisé en deux étapes et 6 sections. Il comporte 12 épreuves spéciales d’une longueur totale de 125 km. Le rallye Castine Terre d’Occitanie n’a plus été disputé depuis 1994, où, à l’époque, Jean-Pierre Richelmi l’avait emporté au volant de sa Toyota Celica GT-4.

La première étape de ce rallye comportait 6 épreuves spéciales dont deux (ES1 et ES4) ont emprunté des chemins de la commune. Dans un premier temps, les pilotes sont entrés dans la commune par les lieux-dits Tabarnoles puis Monteyrone avant de retourner sur la commune de Cazillac. Ils sont ensuite revenus par le chemin traversant la combe du Vignon sous le hameau de Palmayssou puis ils sont remontés vers le hameau de Lababourie et ont rejoint la commune de Cuzance par le lieu-dit Lasvignasses.

Pour son retour, le Terre de Castine a pu se réjouir d’accueillir 105 équipagesAu départ, la catégorie VHC regroupait 22 véhicules avec un plateau très intéressant dont un joli trio composé de Bryan Bouffier, Jean-François Berenguer et Laurent Battut.

En groupe N (le Groupe N est la catégorie relative aux voitures de production, dans le règlement FIA), Arnaud Mordacq était évidemment l’homme à battre alors que dans le groupe F2000 (groupe dont la cylindrée ne doit pas excéder les 2000cm3), le trio Vital/Julia/Masclaux devrait animer les débats.

De nombreux spectateurs venus de plusieurs régions françaises ont pu admirer les voitures et leur équipage sur les chemins rocailleux et peu adhérents du causse de Martel. A saluer le travail ingrat de tous les commissaires et bénévoles pour la sécurité de l’épreuve qui ont aiguillé les spectateurs vers des zones sécurisées afin de palier d’éventuelles sorties de route.

Les différentes spéciales ont été remportées par : Brice Tirabassi (ES1), Lionel Baud (ES2), Sylvain Michel (ES3), (ES4), (ES5) et Nicolas Ciamin (ES6). Au soir de la première journée c’est donc l’équipage composé de Sylvain Michel et Lara Vaneste sur Skoda Fabia R5.

Dimanche 06 mai, la deuxième étape de ce rallye s'est déroulée sur les communes de Aynac, Thémines et Reilhac. Les spéciales ES7, ES9 et ES11 ont été remportées par Sylvain Michel, les spéciales ES8 et ES10 par Brice Tirabassi et  l'ES12 par Nicolas Ciamin.

Au classement général de l'épreuve c'est l’équipage Sylvain Michel - Lara Vaneste sur Skoda Fabia R5 qui gagne devant Lionel Baud et Nicolas Ciamin. En groupe N c'est Arnaud Mordacq sur sa Mitsubishi Lancer Evo 9 le vainqueur et en catégorie VHC, c'est Jean-Luc Marteil sur Citroën Visa Mille Pistes qui s'offre ce rallye Castine Terre d'Occitanie.

 

Voir une courte vidéo du rallye

Didier Bindels et Guillaume Dilley sur une Porsche 911 SC
Didier Bindels et Guillaume Dilley sur une Porsche 911 SC
Stéphane Consani et Valentin Salmon sur une Ford Fiesta RS WRC
Stéphane Consani et Valentin Salmon sur une Ford Fiesta RS WRC
Sylvain Michel et Lara Vaneste sur Skoda Fabia
Sylvain Michel et Lara Vaneste sur Skoda Fabia
Jérome Clarety et M. Lacoste sur Mitsubishi Lance Evo 10
Jérome Clarety et M. Lacoste sur Mitsubishi Lance Evo 10
Les voitures stationnées sur la D33 sous le hameau de Lababourie
Les voitures stationnées sur la D33 sous le hameau de Lababourie
Thibault Durbec et Jacques-Julien Renucci sur Peugeot 307 WRC
Thibault Durbec et Jacques-Julien Renucci sur Peugeot 307 WRC