Soirée armistice avec le théâtre de Gignac

Habib Fenni présente la soirée
Habib Fenni présente la soirée
Instant grave, souffrances de la guerre
Instant grave, souffrances de la guerre

Une soixantaine de personnes s'étaient déplacées dans la salle polyvalente de l'Hôpital Saint-Jean en ce vendredi 09 novembre 2018 afin d'assister à une soirée "Armistice", proposée par la troupe du théâtre de Gignac "La Compagnie du Moulin à … Paroles".

En préambule, Monsieur le Maire a présenté la soirée ainsi que les autres manifestations organisées dans les jours à venir.

En effet, à l'occasion du centenaire de la fin de la guerre 14 – 18, Jacqueline Leclère-Tépaz, la metteuse en scène, a choisi de nous faire revivre ce douloureux moment de notre Grande Histoire à travers des témoins originaires de Gignac dans une pièce de théâtre où se mêlent moments graves et instants de vie plus légers.

Nous avons retrouvé sur scène les comédiens de Gignac et de Cuzance dont nous avons pu apprécier le talent, il y a quelques temps, dans la pièce « Mourir pour un Moulin. Tous les comédiens de "Mourir pour un moulin à vent" ont souhaité continuer cette nouvelle aventure…

Pendant un peu plus d'une heure, ces souvenirs, enfouis au fond d’un grenier, nous ont transporté cent ans en arrière. Ce sont des écrits poignants, souvent censurés, de soldats sur le front, le témoignage de la dureté de la vie au village privé de ses forces vives, l’angoisse des mères et des épouses qui sont contés à travers un enchaînement de nombreuses scénettes interprétées par des comédiens brillants.

Heureusement, pour nos valeureux « poilus » l’humour et la drôlerie restent de mise dans les tranchées pour le plus grand bonheur des spectateurs présents.

Quelques chansons d'époque agrémentent cette pièce de théâtre où l'on retrouve entre- autres une interprétation réussie de La Madelon avec une mise en scène soignée et ludique. Ce chant populaire, créé en 1914 est rapidement devenu un chant militaire.

Décors et costumes d'époque sont remarquables : pantalons bleu horizon et rouge garance, vestes bleues, casques, fusils, ceinturons, vieilles caisses en bois, quarts et assiettes en métal, caleçons longs en coton blanc, chemises de grand-père. Bref tout est réuni pour plonger le spectateur dans ces moments difficiles qu'a connu la France. Que ce soit sur le front ou au pays, rien ne fut simple !

A l'issue de la pièce, la municipalité a offert le verre de l'amitié afin que comédiens et spectateurs se retrouvent pour converser et passer un bon moment convivial ensemble.

Les poilus sur le front et vie au pays....
Les poilus sur le front et vie au pays....
La Madelon vient nous servir à boire...
La Madelon vient nous servir à boire...