Le haut débit à Sarrazac avant Noël ? (08/04/15)

La cartographie du débit Internet sur la commune
La cartographie du débit Internet sur la commune
Lettre de la Direction régionale d'Orange
Lettre de la Direction régionale d'Orange
Lettre du Président du Conseil départemental du Lot
Lettre du Président du Conseil départemental du Lot
Situation actuelle de la couverture ADSL
Situation actuelle de la couverture ADSL
Première phase de déploiement
Première phase de déploiement

Les faits :

Vendredi 07 novembre 2014, deux élus de la commune ont rencontré M. Michel Jannin, responsable régional des réseaux d’Orange pour les collectivités territoriales.

Dans un premier temps, nous avons expliqué la démarche suivie depuis la campagne électorale où de nombreux habitants nous ont fait part de la faiblesse du débit Internet dans leur foyer.

Plutôt que de s’adresser directement aux responsables des réseaux Télécom, nous avons décidé de préparer un dossier, basé sur la participation des habitants par l’intermédiaire d’un test de débit réalisé dans chacun des bourgs et hameaux de la commune.

40 personnes ont répondu à cette demande de la Mairie.  Les résultats ont été analysés et classés, une cartographie du débit Internet sur la commune a ainsi été établie dont vous avez eu communication fin octobre.

 

La réunion avec Orange :

M. Jannin nous a félicité pour cette démarche en nous disant que peu de communes préparent à son intention un dossier aussi précis. Il nous a annoncé que ces informations seraient particulièrement intéressantes à Orange pour étudier les moyens les plus adaptés à l’amélioration de notre débit et qu’il allait user de son pouvoir pour que nous soyons, dans les premiers, à pouvoir bénéficier de nouvelles technologies en étude actuellement pour améliorer le débit.

A l’issue de notre présentation, il a, dans un premier temps, confirmé l’état du débit Internet de la commune en nous présentant l’éligibilité ADSL sur la commune, c'est-à-dire, qui peut recevoir et quel débit, en fonction de son lieu d’habitation car tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.

 

Principe de fonctionnement

Pour faire simple le réseau Orange est redondé par un ensemble de centraux téléphoniques appelé NRA (Nœud de Raccordement d’Abonnés). Le principal NRA de la commune est situé au nord du village de l’Hôpital Saint-Jean, prés du cimetière. Ce dernier est relié à celui de Cressensac. De là partent aujourd’hui les lignes directement vers les abonnés. Une ligne est une paire de fils de cuivre qui va, chez vous, jusqu’à la prise murale de votre téléphone en transportant à la fois les signaux de voix (téléphonie) et les signaux numériques (Internet). De ce NRA un câble part directement vers le carrefour de la D100 et de la D87 jusqu’à une armoire grise appelée répartiteur téléphonique. De ce répartiteur partent d’autres lignes vers le bourg de Sarrazac, vers Valeyrac et hameaux proches.

Un autre NRA, celui de Turenne dessert 2 lignes reliées à des habitations situées aux environs immédiats de la commune de Turenne.

Le troisième et dernier NRA qui dessert la commune est celui situé aux Quatre Routes du Lot qui lui alimente 18 lignes.

Toutes les lignes issues du NRA de l’HSJ sont aujourd’hui éligibles au débit de 2Mbit/s et pas plus. 2 lignes qui sont issues du répartiteur téléphonique au carrefour D87/D10 ne sont éligibles qu’à un débit de 512kbit/s, Les 98% restant sont comme à l’HSJ éligible au 2Mbit/s.

Les deux lignes issues du NRA de Turenne sont éligibles à un débit de 8Mbit/s.

Le principal souci vient du NRA des QRdL à cause de l’éloignement entre certains habitants de la commune et ce NRA. Au-delà de 7km aucun débit n’est possible et plus on va se rapprocher du NRA, meilleur sera le débit. Seulement 12% sont éligibles à un débit de 2Mbit/s et 82% sont éligibles à un débit de 512kbit/s. De l’analyse de ces chiffres vous comprenez donc pourquoi certains de nos habitants n’ont rien.

A chacune de nos questions pour améliorer le débit de ces habitants de la vallée, nous avons eu comme réponse Orange ne peut rien faire de mieux avec ces lignes filaires aujourd’hui. Pour des raisons de directives liées à la concurrence avec les autres fournisseurs, il leur est impossible de les basculer sur le NRA de Turenne, pourtant plus près.

Par ailleurs, nous avons eu la confirmation que l’instabilité du débit Internet dans la partie Ouest de la commune était due à la distance par rapport au NRA de l’HSJ.

 

Les propositions d’Orange

Le programme de modernisation des lignes Telecom dont Orange à la charge prévoit dans notre secteur du Nord du Lot la pose de fibre optique entre les NRA qui je vous le rappelle sont interconnectés. La mise en place de fibre aura pour conséquence de passer directement à un débit de 20Mbit/s et donc pour les plus éloignés d’avoir un débit multiplié par 10 par rapport à ce qu’ils reçoivent aujourd’hui. Oui mais quand ?

Depuis cette date nous avons régulièrement échangé avec M. Jannin et ainsi montré notre détermination. De son coté Orange a pris le temps d’étudier notre situation et étudier comment nous intégrer dans leur plan de modernisation.

Le courrier reçu récemment par la Mairie montre qu’Orange envisage ces travaux avant la fin de l’année.

Par ailleurs, un courrier du président du Conseil départemental nous informe que le département du Lot va entrer dans une phase opérationnelle vers la mise en œuvre du très haut débit. La première carte montre la situation actuelle de la couverture ADSL et la seconde carte présente le plan appelé « première phase de déploiement ». Ce programme est prévu de s’achever en 2021 mais comme le précise M. Jannin nous sommes prioritaires. Alors soyons optimistes et croyons en ces belles paroles écrites et soyez fiers et heureux de voir en violet une grosse partie de la commune signifiant l’arrivée de la fibre jusqu’au NRA…20Mbit/s au départ du NRA près du cimetière de l’HSJ ne veut pas dire que nous aurons ce débit à notre prise individuelle car il y a des atténuations de débit à mesure que l’on s’éloigne du NRA, cependant il est évident que tout le monde devrait y gagner…L’expression « wait and see » est de circonstance !!

 

Cas de la zone de la vallée :

Malheureusement la zone de la vallée dépendante du NRA des 4RdLot n’est pas concernée par le paragraphe précédent. A ce jour, à cette heure, Orange préconise aux personnes insatisfaites de leur débit d’installer une connexion satellite bi-directionnelle (émission/réception via parabole). Ce kit de connexion permettra de recevoir Internet, téléphonie et télévision via la parabole. Orange préconise « Nord Net » mais d’autres fournisseurs existent.

La qualité de la réception dépendra de l’installation faite et du matériel utilisé.

Ce que propose Orange a un cout de 600 euros environ pour l’équipement et l’installation par un professionnel. La durée de vie d’un tel équipement est au minimum de 15 ans. La fiabilité du matériel résultera de la qualité du pointage vers le satellite pour l’ensemble qui pèse 14kg.

On peut soit l’acheter, soit le louer.

La grosse différence avec les abonnements Internet que nous avons résulte dans le fait qu’il faut, par ce système acheter une quantité d’Internet, ce n’est pas un forfait illimité.

Une consommation limitée à la lecture des mails coutera environ 20 euros par mois et pourra atteindre 70 euros pours les gros consommateurs d’Internet.

Il y a une possibilité de système « heure creuse la nuit » pour les adeptes des téléchargements.

A tout moment vous pouvez acheter des Go si vous avez fini votre quota mensuel.

La souplesse de ce système permet également une activation à la demande pour en particulier les résidences secondaires.

 

Afin de réduire le coût important de cet investissement, il est prévu une aide de l’Etat via le Conseil départemental ou la communauté de communes, Cauvaldor. Aujourd’hui cette aide n’est pas en place mais le Président de la région, M. Malvy a rappelé récemment la volonté de l’Etat dans ce domaine. Vos élus restent attentifs et vont continuer leur tâche pour que tous les habitants de la commune soient en mesure de se connecter correctement à Internet.

Nous n’avons volontairement pas communiqué plus tôt car nous attendions des écrits pour confirmer notre entretien de novembre 2014. C’est aujourd’hui chose faite, espérons que les écrits se traduisent en faits !

J-F Salze